J’ai visité… les hortillonnages d’Amiens – France

Les hortillonnages d'Amiens

J’ai visité les hortillonnages d’Amiens.

A deux pas du centre-ville d’Amiens se cache un trésor insoupçonné : les hortillonnages ! Nous avons visité, mes fils et moi, les hortillonnages lors d’une petite escapade à Amiens. Escapade d’une journée pendant laquelle nous avons aussi pu visiter la Maison de Jules Verne et faire la chasse au street art dans le quartier Saint-Leu. C’est l’Association pour la Protection et la Sauvegarde du Site des Hortillonnages qui gère et organise les visites guidées.

Sur une barque à fond plat, traditionnellement utilisée pour le transport des cultures maraichères, le guide nous emmène sur les rieux (les canaux) et nous narre l’histoire des hortillonnages, nous explique la vie sauvage que l’on peut y trouver ou encore comment les propriétaires des aires (les parcelles) aménagent ou utilisent celles-ci. Il ne reste plus qu’une dizaine d’hortillons (maraîchers). Les autres aires sont utilisés le temps de quelques heures ou d’un week-end pour s’évader. Certaines aires sont laissées plutôt à l’état brut alors que d’autres sont très joliment aménagées. C’est selon.

Nous avons croisé trois espèces d’oiseaux : la foulque macroule, un grèbe huppé ainsi qu’un héron cendré. La vue la plus jolie selon moi, c’est lorsque la cathédrale se dresse majestueusement au dessus du rieux, sur le chemin du retour…


Les hortillonnages offrent une belle parenthèse détente et nature. N’hésitez pas à vous y ressourcer après la découverte de la ville ou après un marathon shopping ! Comme toujours, j’ai annoté la galerie-photos avec plein de petites infos. Connaissiez-vous ce coin de nature ? Faites-moi part de votre expérience en commentaires !

Ne partez pas sans votre guide !

Quelques info en vrac :

Les hortillonnages, sous leur forme actuelle, sont cultivés depuis environ 700 ans.

L’extraction de la tourbe utilisée comme combustible a contribué au façonnage du site tel qu’on le connait aujourd’hui.

Il ne reste plus aujourd’hui qu’une dizaine d’hortillons (maraîchers) qui exploitent 25 hectares (sur les 300 hectares des hortillonnages). Au début des années 1900, Ils étaient 1000. Les hortillons produisent essentiellement des radis, des salades, des choux et choux-fleurs, du céleri, cornichons, citrouilles, courgettes, tomates, pommes de terre… Ils bénéficient d’un label de provenance « Petits légumes des Hortillons ». Chaque samedi, ils vendent leurs produits lors du marché sur l’eau dans le quartier Saint-Leu.

Liens utiles :

Booking.com

Les hortillonnages d’Amiens en photos.

Laissez-moi un petit mot, un commentaire, vos questions...

Retour Haut de Page
%d blogueurs aiment cette page :